Chlorella produite en Europe, micro algue de grande qualité précieuse pour la santé

Futures mamans, le savez vous ?

Les métaux lourds traversent la barrière placentaire !


Une étude menée par des chercheurs japonais a montré qu'une consommation de 6 grammes par jour de Chlorella durant la grossesse permettaient de réduire d'environ 30% la concentration en dioxines dans le lait maternel.



Futures mamans, le saviez vous ?
Futures mamans, le saviez vous ?
Les polluants chimiques tels que les dioxines, les polychlorures biphényls (PCBs) qui sont largement présents dans notre environnement s'accumulent dans notre organisme. Ils sont toxiques et peuvent être la cause de nombreux troubles de la santé.

Malheureusement ces polluants traversent la barrière placentaire et ils sont contenus dans le lait maternel. Les foetus puis les nourrissons sont d'autant plus exposés que les mères possèdent une forte concentration de ces polluants.

Des études ont été menées au Japon pour trouver des solutions visant à diminuer l'accumulation des dioxines et des PCBs. Parmi les nombreuses solutions testées pour y parvenir, celle qui a consisté à introduire dans l'alimentation des produits riches en fibres et en chlorophylle, a montré une surprenante efficiacité .

Il est donc fortement recommandé aux futures mamans d'avoir une alimentation seine et enrichie en produits contenant des fibres et très riches en chlorophylle.

Publications:
Shiro Nakano and co., Chemosphere volume  61, Issue 9, dec  2005, pages 1244-1255 et Yoji Mochida and co., Fukuaka Acta Med. 98 (4): 106-113, 2007

L'étude a montré qu'une consommation de 6 grammes par jour de chlorella durant la grossesse permettaient de réduire d'environ 30% la concentration de dioxines dans le lait maternel.

Il n'est donc que trop recommander aux futures mamans de mettre en place ce régime le plus tôt possible et de le maintenir.